Le chat botté

A la mort de leur père, un jeune meunier est rejeté par ses deux frères aînés. Ceux-ci lui laissent comme seul et unique héritage le vieux chat de la maison mais celui-ci va bouleverser la destinée du jeune orphelin et devenir « le chat botté ». Il va transformer la vie du jeune meunier en un véritable conte de fée. « Le chat botté » fait parti des contes immoraux de Charles Perrault. L’adaptation de Mariska humanise ce personnage central, le rend mois manipulateur et surtout moins intéressé que le chat du conte original et se rapproche de notions plus nobles et plus humaines comme l'attention, l'aide et la fraternité. Le sens premier voulu par l'auteur est respecté par la mise en scène. Ce spectacle avec ses 7 mètres de décor déroulant possède aussi un visuel très riche au niveau de ses costumes, l’humour y est omniprésent avec entre autre beaucoup de jeux de mots. Il est musicalement illustré par Respighi, Vivaldi, Berlioz, Bach, Weber.